Archives de Catégorie: Solution économique

Pas de chèque en blanc pour le SLR!

Le transport collectif dans l’axe du pont Champlain est sans nul doute un enjeu. Par conséquent, il est important de continuer à travailler pour affiner notre position et notre vision d’une future traversée qui corresponde à nos besoins, à notre environnement désiré et à nos capacités financières.

Le SLR proposé jusqu’à présent comporte beaucoup d’avantages, mais c’est en examinant d’autres alternatives comme un monorail que se dégagent certaines réserves. Ce monorail en question suivrait l’axe actuel du pont Champlain et relierait deux stations sur l’île de Montréal et deux stations sur la Rive Sud. C’est en faisant ressortir les avantages du monorail qu’apparaissent les désavantages du SLR. Mes considérations sur les problèmes d’un SLR touchent les points suivants.

Lire la suite

Le projet idéal

Le projet idéal pour le remplacement du pont Champlain est celui qui :

  • répond aux besoins de l’ensemble des utilisateurs,
  • tire profit de tous les avantages structuraux et architecturaux,
  • demeure dans des limites acceptables de coût pour les usagers et pour les contribuables.

Sa mise en place à court terme répond à l’urgence actuelle d’alléger ou même d’éliminer le trafic le plus rapidement possible du pont existant. Et compte tenu des limites de main d’œuvre disponible et d’entreprises potentiellement capables d’entreprendre un tel projet, il est réalisé par étape sans affecter l’échéancier global. Le projet ainsi conçu facilite la répartition équitable des obligations, des responsabilités et du fardeau financier entre les gouvernements impliqués.

Lire la suite

Pont Champlain : les enjeux politiques derrière la proposition du Fédéral

Contrairement au Fédéral dans le dossier du pont Champlain, mon objectif n’est pas d’imposer une solution. Je veux plutôt insister pour que l’option qu’en temps qu’ingénieur je crois plus adéquate pour rencontrer les besoins d’un plus grand nombre, soit analysée et chiffrée aussi bien et aussi objectivement que celle qui a été imposée au consortium BCDE.
Lire la suite

Solutionpontchamplain.com annonce un péage justifiable sans PPP

Pour réaliser un projet, il existe trois types de contrat possible soit :

  1. méthode conventionnelle, où conception et construction font l’objet de deux contrats séparés;
  2. type conception et construction, où la responsabilité est assumée par une entreprise;
  3. contrat en partenariat public et privé (PPP), sur lequel M. Lebel s’est déjà compromis pour sa solution.

Solutionpontchamplain.com préconise un contrat de type conception/construction pour au moins trois raisons : 1) la construction doit débuter rapidement, 2) la nature des travaux s’y prête parfaitement et 3) le coût est moindre.

1) La construction doit débuter rapidement

Les délais requis pour procéder à des appels d’offres dans le but de réaliser simultanément la conception et la construction de même que le délai requis pour octroyer ce type de contrat sont beaucoup plus courts que ceux occasionnés par la complexité et la rigidité contractuelle de la formule PPP.  Lire la suite

Économisons, gagnons du temps et sauvons l’environnement

Découvrez les nombreux avantages de la solution proposée sur les plans économique, social et environnemental.  Lire la suite

Combien coûterait la solution proposée par rapport à la construction d’un nouveau pont Champlain?

Voici l’aspect économique des transformations proposées :

Coûts pour la solution proposée par M. René Therrien

  • La construction des deux nouvelles structures de chaque côté et adjacente à la structure actuelle devrait coûter 0,9 milliard $. 
  • Le démantèlement des approches (poutres et dalles intégrées) en béton précontraint à l’aide de ponts roulants (comme au moment de la mise en place originale) et la démolition des piliers devraient valoir 0,3 milliard $.
  • La construction de nouvelles approches sur poutres d’acier et reposant sur les appuis latéraux est estimée à 0,5 milliard $.
  • Total : 1,7 milliard $               

Coûts annoncés et non détaillés par le ministre fédéral des transports, Denis Lebel, lors de la conférence de presse du 5 octobre 2011 

  • Total : 5,0 milliards $                                                        

Alors, selon les chiffres, quelle solution est la plus avantageuse pour les citoyennes et citoyens?